Des questions? Posez-les!

Chez JDI, nous sommes fiers de notre position de chef de file… passionnés d’innovation et de durabilité… heureux de notre contribution à l’économie locale.

Notre entreprise existe depuis 130 années, mais il n’est jamais trop tard pour mieux la découvrir. Vous avez des questions? Allez-y, posez-les!

Seule votre question apparaîtra en ligne.

  • bonjour je suis un jeune étudiant étranger, j'ai obtenu une admission au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick pour la formation en technologie de l'instrumentation et de l'automatisation pour la rentrée du 31 Aout 2015. je voudrais avoir des renseignements a propos des opportunités qui s'offrent à nous les étudiants étrangers. Merci

    Question demandée le 26 dcembre, 2014 à 11h47

    Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick est un de nos partenaire majeur pour opportunité d’emploi aux étudiants. Nous travaillons très près avec les offices Co-op et tout emplois disponibles sont postulés aux office Co-op durant la période de recrutement applicable. Pour de plus amples informations SVP visiter notre site web www.jdijobs.ca ou visité l’office Co-op de votre campus.

  • Bonjour, vous avez sûrement plusieurs km de routes de gravier pour le transport du bois. J'aimerais savoir quelle sorte de machine vous avez pour reproduire du concassé sur ces routes et la quelle est sa marque.

    Question demandée le 17 octobre, 2014 à 12h37

    Nous n'apportons habituellement pas de concasseurs de roche pour effectuer nos travaux. Nous faisons plutôt appel aux matériaux que l’on retrouve sur le site ou aux gravières locales.

  • Comment paye vous un truck mechanic 10 ans experience?

    Question demandée le 12 juillet, 2013 à 19h38

    Nous offrons une rémunération et des avantages sociaux qui sont concurrentiels à l’échelle de la région et basés sur les compétences, l’expérience, les accréditations et les certifications du candidat.

  • Est-ce que JDI croit à l’équité salariale? Si c’est le cas, quelles politiques avez-vous en place à cet effet?

    Nous nous efforçons d’offrir des salaires et des avantages sociaux concurrentiels basés sur les compétences et l’expérience des employés, hommes ou femmes, et les tâches à accomplir. Dans toutes nos activités, nous respectons la réglementation applicable en matière de santé, de sécurité et de rémunération du personnel.

  • Que fait JDI pour aider les étudiants qui veulent faire carrière au Nouveau-Brunswick? Il y a tellement de jeunes qui veulent s’en aller dans l’Ouest pour profiter de l’abondance d’emplois payants qu’il y a là-bas.

    Chaque année, nous accueillons plus de 500 étudiants dans nos installations. Pour eux, c’est une chance d’acquérir de l’expérience et des compétences, et d’apprendre à nous connaître comme employeur potentiel. Les postes offerts aux stagiaires pour le trimestre d’automne 2013 ont été affichés dans les universités et collèges de la région.

    Pour intéresser les étudiants, nous lançons aussi des concours pour des études de cas et des bourses d’études. Nous avons aussi créé des partenariats avec des écoles, des collèges et des universités pour former la main-d’œuvre de l’avenir. Cette vidéo témoigne d’un de ces partenariats avec une école secondaire locale.

  • Dans notre économie tellement axée sur la technologie et l’énergie, n’est-il pas juste de dire que l’industrie des pâtes et papiers est mourante?

    À notre avis, ce n’est pas le cas. De nos jours, la technologie et la science d’avant-garde jouent un grand rôle dans les activités des pâtes et papiers. Nous avons plus de 200 professionnels des technologies de l’information, dont bon nombre sont affectés aux activités liées aux produits forestiers et aux divers programmes de modélisation qui nous permettent de planifier 50 ans à l’avance. Nous étions très contents que nos semis d’arbres aient été choisis pour la recherche à bord de la station spatiale internationale.

    Il y a plus de 30 ans, nous étions des pionniers dans l’utilisation des technologies SIG et GPS, et nous utilisons maintenant la cartographie par détection et télémétrie par ondes lumineuses (LIDAR). Nous avons aussi reçu une reconnaissance nationale pour le développement de la première application mondiale de l’osmose inversée à notre usine de pâtes en vue d’améliorer la qualité de l’eau. Plus récemment, Chris Hennigar, un diplômé de l’UNB qui poursuit des études supérieures sur les forêts et le changement climatique, a réalisé des recherches qui ont reçu une reconnaissance internationale. Nous savons très bien qu’il faut investir dans les compétences de notre personnel, la recherche, les nouveaux produits et nos usines pour rester dans la course mondiale.

  • Est-ce vrai que les scieries utilisent seulement à peu près 40 % de l’arbre et que le reste est tout simplement gaspillé? Quelle proportion de l’arbre JDI utilise réellement? Que fait JDI pour maximiser la valeur de chaque arbre coupé?

    Dans tous les cas, nous utilisons 100 % de l’arbre qui, soit dit en passant, est issu de pratiques durables. Pour chaque arbre coupé, nous plantons un nouveau semis.

    Plus de 70 % de toutes les coupes de bois de résineux sont destinées à la scierie, mais la foresterie durable consiste à maximiser chaque arbre sans gaspillage. Chez JDI, nous avons à cœur la création d'une variété de produits et d'emplois connexes.

    Comment?

    • Les copeaux sont utilisés dans les usines de pâtes et papiers.
    • Le bois est exporté principalement vers les États-Unis (85 %). Le reste est vendu au Canada et dans d’autres pays.
    • L'écorce est vendue comme copeaux à brûler aux centrales alimentées au bois (réduisant ainsi la dépendance aux combustibles fossiles) ou sert de paillis dans l'industrie de l'aménagement paysager.
    • La sciure de bois et les copeaux servent souvent à fabriquer des produits à valeur ajoutée, comme les panneaux de particules, ou sont vendus aux agriculteurs pour servir de litière pour les animaux et la volaille.
  • Est-ce que tous les gens dans vos annonces sont vraiment des employés de JDI et de vrais emplois?

    La réponse est oui deux fois.

    De 2013 à 2015, nous allons embaucher 6 500 personnes pour l'ensemble de nos activités au Canada et aux États-Unis – dans six provinces et sept États. Ce recrutement est attribuable à des départs à la retraite, au roulement habituel du personnel et à la croissance de nos activités. En tout, 2 800 embauches seront destinées aux activités au Nouveau-Brunswick et 500 seront de nouveaux postes. Nous avons besoin de professionnels de la gestion comme de travailleurs spécialisés, notamment en informatique, commerce de détail, opération de machines forestières et dans divers métiers exigeant une qualification.

    Pour toutes questions, veuillez nous envoyer un courriel à info@jdirving.com.